Atelier "Comment reconnaître une intuition ? "

Dans un parcours FJ, il est primordial de savoir reconnaître ses intuitions. C'est pour cette raison que j'organise des ateliers pratiques et concrets sur cette thématique.

Paris 21 septembre               ⇒                         Pour réserver, cliquez ICI

 

Ecrire....

Ecrire….

Ecrire m’apaise, me transporte…

Longtemps, je ne me sentais pas légitime dans ce rôle, alors je rédigeais en cachette par petites touches, comme une voleuse. J’écrivais principalement de très longues lettres à mes proches, me cachant ainsi derrière l’utilité du courrier pour m’autoriser ce plaisir.

A son grand regret, ma grand-mère a quitté l’école à l’âge de 12 ans. Mais elle en avait gardé le goût de la lecture et de l’écriture. Elle écrivait tout le temps et partout. Pas des romans, ni des essais, ni des nouvelles…..  elle écrivait tout ce qui lui passait par la tête sur des supports très variés, un morceau de journal, une feuille volante, du papier à lettre… On sentait chez elle, une application doublée d’une jubilation de savoir écrire pour communiquer avec ses proches.  Chaque semaine, nous recevions une longue lettre, elle nous détaillait sa semaine, tout en nous donnant des conseils de lecture. Souvent, elle retournait la feuille pour continuer d’écrire et parfois son texte ressemblait plus à un jeu de piste qu’à une lettre. Elle terminait invariablement par cette phrase « excuse-moi, je fais des fautes ».  Mon désir d’écrire est donc né dans ma tendre enfance grâce aux échanges et à l’enthousiasme de ma grand-mère.Child 865116 640

Actuellement, je m’autorise enfin à rédiger des poèmes, des articles sur mon blog tout en continuant à écrire à mon entourage de longs mails. J’ai compris, qu’écrire est le seul moment de ma vie dans lequel je m’autorise à être moi-même.

Le désir d’écrire un livre est en moi depuis longtemps, j’ose évoquer cette idée avec tendresse et passion avec l’objectif de transmettre un jour à mes enfants et petits enfants tout ce que j’ai dans mon âme, et ainsi continuer sur la voie que ma grand-mère m’a ouverte.

 

 

 

âme ecrire