Pour une consultation avec une médium spécialisée dans les flammes jumelles,

contactez Valérie Guldemont au 06 19 02 06 54 ou via sa page Val Voyance sur Facebook  

 Elle  consulte par téléphone, par messenger et dans la région d'Avène.

 

 

                                         

âme

  • Merci à ma flamme!

    Ce n'est pas la souffrance qui grandit, mais ce que nous en faisons.

    Cette phrase est un extrait du livre "Trois amis en quête de sagesse".

    Vous trouverez les références à la fin de cet article.

     

    Ce soir, j'ai le désir profond de remercier mon jumeau.

    Il ne le sait pas mais notre rencontre m'a totalement renversée.

    Par cet effet miroir, propre aux flammes, j'ai évolué en profondeur.

    Je suis enfin moi-même, je n'ai plus peur de me montrer telle que je suis.

    Je sais que mon âme jumelle n'a pas du tout avancé dans son chemin, il bloque et refuse le lien.

    Je l'accepte, je l'accueille.

    J'agis par rapport à son attitude mais je ne réagis plus.

    Je sais également que je vais fuir loin très loin de lui, car étant bloqué dans ses certitudes, il me fera plus de mal qu'autre chose.

    Je me choisis moi, je me protège et je nous aime dans le même temps. 

    C'est pour tout ça, que je souhaite ce soir le remercier....

    Cette magnifique chanson est le reflet du message que je veux lui transmettre :

    Lire la suite

  • Ecrire....

    Ecrire….

    Ecrire m’apaise, me transporte…

    Longtemps, je ne me sentais pas légitime dans ce rôle, alors je rédigeais en cachette par petites touches, comme une voleuse. J’écrivais principalement de très longues lettres à mes proches, me cachant ainsi derrière l’utilité du courrier pour m’autoriser ce plaisir.

    A son grand regret, ma grand-mère a quitté l’école à l’âge de 12 ans. Mais elle en avait gardé le goût de la lecture et de l’écriture. Elle écrivait tout le temps et partout. Pas des romans, ni des essais, ni des nouvelles…..  elle écrivait tout ce qui lui passait par la tête sur des supports très variés, un morceau de journal, une feuille volante, du papier à lettre… On sentait chez elle, une application doublée d’une jubilation de savoir écrire pour communiquer avec ses proches.  Chaque semaine, nous recevions une longue lettre, elle nous détaillait sa semaine, tout en nous donnant des conseils de lecture. Souvent, elle retournait la feuille pour continuer d’écrire et parfois son texte ressemblait plus à un jeu de piste qu’à une lettre. Elle terminait invariablement par cette phrase « excuse-moi, je fais des fautes ».  Mon désir d’écrire est donc né dans ma tendre enfance grâce aux échanges et à l’enthousiasme de ma grand-mère.Child 865116 640

    Actuellement, je m’autorise enfin à rédiger des poèmes, des articles sur mon blog tout en continuant à écrire à mon entourage de longs mails. J’ai compris, qu’écrire est le seul moment de ma vie dans lequel je m’autorise à être moi-même.

    Le désir d’écrire un livre est en moi depuis longtemps, j’ose évoquer cette idée avec tendresse et passion avec l’objectif de transmettre un jour à mes enfants et petits enfants tout ce que j’ai dans mon âme, et ainsi continuer sur la voie que ma grand-mère m’a ouverte.

     

     

  • Dans le creux de mon âme

    Dans le creux de mon âme


    De notre séparation jaillit une espérance résonne ta présence,
    De notre insouciance résulte une Lumière,
    Dans le miroir de notre Âme, nos failles sont mises à jour,
    Dans le creux de la Nuit, notre mission s'éclaircit,
    Dans l'infiniment petit, nos coeurs s'entremêlent.
    Maryâm Yan le 12 septembre 2018

    Lire la suite